A la rencontre des associations

Le samedi 9 septembre dernier, j’ai consacré mon après-midi à aller à la rencontre du monde associatif à l’occasion des nombreux forums de rentrée : Toulouse, Drémil-Lafage, Mondouzil… On ne remerciera jamais assez tous ces bénévoles qui, par leur dynamisme et leur engagement, font vivre nos communes et nos territoires.

LGV Toulouse – Bordeaux : Nouvelle question au Gouvernement

Le 11 juillet dernier au Sénat, lors d’une séance de Questions au Gouvernement, j’ai une nouvelle fois souhaité interpeller ce dernier sur la réalisation de la Ligne à Grande Vitesse (LGV) Toulouse-Bordeaux. Une question d’autant plus d’actualité que le 1er juillet dernier lors des inaugurations des LGV reliant Paris à Rennes et Bordeaux, les déclarations de certains membres du Gouvernement ont semé le trouble quant à la réelle volonté de l’Etat de mener à bien ce projet, pour lequel, il s’est pourtant déjà engagé… Engagement rappelé et réitéré par le candidat Emmanuel Macron lors de la dernière campagne présidentielle.

Retrouvez mon intervention et la réponse de Madame la ministre chargée des Transports en vidéo

Prison et psychiatrie : Rapport d’information sur les UHSA

Retour en vidéo sur les conclusions du rapport d’information réalisé avec mes deux collègues sénatrices, Laurence Cohen et Colette Giudicelli, sur les Unités Hospitalières Spécialement Aménagées (UHSA) qui accueillent et soignent certains détenus atteints de troubles psychiatriques graves.

Au cours des derniers mois, en parallèle de plusieurs auditions et afin de dresser un bilan de ces structures créées par la loi d’orientation et de programmation pour la Justice de 2002 (Loi Perben I), nous avons visité les UHSA du Vinatier à Lyon, de Fresnes, rattachée au Centre hospitalier Paul Guiraud de Villejuif, et de l’Hôpital Gérard Marchant de Toulouse. Trois sur les huit actuellement ouvertes dans notre pays.

 

Visite de l’entreprise innovante Micronutris

Le 7 juin dernier, visite particulièrement intéressante et instructive de la ferme d’élevage d’insectes comestibles, Micronutris, installée à Saint-Orens-de-Gameville, en compagnie d’Arnaud Lafon, candidat LR dans la 10e circonscription de la Haute-Garonne lors des législatives de dimanche prochain.

Pionnière en Europe dans ce domaine, cette entreprise, 100% française, développe toute une gamme de produits alimentaires à base de grillons et de ténébrions (vers de farine) : pâtes, chocolats, apéritifs, biscuits, barres protéinées, etc. Et ça marche! Épiceries fines, bars branchés, restaurateurs ou magasins bio se les arrachent.

Micronutris qui connaît une belle croissance et des perspectives de développement prometteuses se heurte à des blocages administratifs typiquement français, notamment dans l’interprétation de la réglementation européenne. De quoi inciter la parlementaire que je suis à rapidement intervenir auprès du gouvernement pour permettre à cette PME tricolore de se battre à armes égales avec ses concurrents hollandais, belges et britanniques.

Nouvelle journée avec les Seniors toulousains

Le 1er juin dernier, j’ai poursuivi mes journées à la rencontre des Seniors toulousains, toujours accompagnée de Jean-Luc Moudenc, le Maire de Toulouse. Après un passage au restaurant Senior de la Reynerie, nous avons visité le Club de Saint-Simon, en plein atelier informatique, celui de Lardenne, où nous a rejoint Christophe Alves pour le traditionnel loto, puis celui de Saint-Martin-du-Touch où avait lieu une après-midi « mosaïques et jeux divers ».

Ces moments partagés avec nos aînés sont toujours l’occasion d’échanger avec eux sur les actions que nous mettons en place au niveau communal afin de favoriser le « mieux vivre ensemble ». Toulouse solidaire!

Au cœur de la circonscription #3102

Le 24 mai dernier, après une permanence à la mairie de Castelmaurou où j’ai pu longuement échanger avec Magali Mirtain,1er Magistrate de la commune, et ses collègues de Bazus et Montjoire, Brigitte Galy et Alain Bailles, c’est en compagnie de Christine Gennaro-Saint, candidate de la droite et du centre lors des prochaines législatives que j’ai sillonné ce magnifique territoire.

Un grand merci à Magali Mirtain qui nous a permis de rencontrer Sonia et Pascal Chrétien, les propriétaires de Cave et Créations, un lieu unique où Sonia expose ses toiles et Pascal fait partager son goût pour les belles bouteilles, mais aussi Georges Gasparini, truculent propriétaire du magnifique Domaine de Preissac, les époux Cals, agriculteurs passionnés, et les dirigeants de la Ligue régionale de Football.

Toulouse : Au plus près des Seniors

Un réel plaisir, vendredi dernier, de partager en compagnie du Maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, une après-midi avec les Seniors toulousains !

Du restaurant Seniors d’Empalot au bal organisé par le Domaine Seniors de la ville à la salle San Subra, en passant par l’atelier numérique au Club du Pont des Demoiselles, le loto aux Cheveux d’argent de Sauzelong Rangueil ou les parties de belote au Club Jules Julien, la richesse des activités proposées n’a d’égale que le dynamisme de nos aînés et notre volonté de favoriser le bien vieillir ensemble, dans notre cité.

Psychiatrie des mineurs : mieux repérer et mieux prendre en charge

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), plus de la moitié des pathologies psychiatriques de l’adulte apparaissent avant 16 ans ! La nécessité d’agir le plus en amont possible avec les instruments adaptés s’impose donc et ce, d’autant plus que s’ils sont pris suffisamment tôt, certains troubles peuvent disparaître et l’enfant ou l’adolescent guérir avant d’atteindre l’âge adulte.

Partant de cette conclusion confortée par quatre mois d’auditions, d’échanges et de débats, la Mission d’Information sénatoriale sur la situation de la psychiatrie des mineurs en France à laquelle j’ai pris part sous la direction d’Alain Milon et de Michel Amiel a présenté, mercredi dernier, 52 propositions articulées autour de trois objectifs :

  • Mobiliser l’ensemble des acteurs pour assurer une prévention et un repérage précoce ;
  • Permettre la continuité des soins dans la prise en charge ;
  • Renforcer le pilotage et la reconnaissance de la psychiatrie des mineurs et des disciplines associées.

Alors que, chaque année, près d’un million de jeunes font appel à la pédopsychiatrie tant à l’hôpital public que dans des structures associatives ou privées et que, dans le même temps, apparaissent de nouveaux besoins de soins, nous avons constaté de réelles inégalités territoriales de couverture, sociales de prise en charge et un engorgement avéré des structures.

Aussi, parmi les 52 propositions que nous formulons, celle visant à poursuivre le mouvement de réouverture des lits hospitaliers en psychiatrie infanto-juvénile dans les territoires où cela apparaît nécessaire ou encore celle invitant à accroitre les capacités d’ouverture de centres médico psychologiques ainsi que leur capacité à recevoir en urgence, notamment pour réduire les délais d’obtention des rendez-vous, nous semblent primordiales.

Afin d’améliorer la prévention et le dépistage, nous militons, par ailleurs, fortement pour l’amélioration de la diffusion des outils de repérage auprès des professionnels de première ligne, en particulier les psychologues et les infirmiers scolaires, ainsi que les professionnels des services de protection maternelle infantile (PMI). De même, nous soutenons la mise en place du corps des psychologues de l’Education nationale afin de renforcer le repérage en milieu scolaire et de mieux l’articuler avec l’orientation vers la prise en charge.

Enfin, dans l’objectif de renforcer la reconnaissance et la gouvernance de la psychiatrie des mineurs et des disciplines qui y sont associées, nous insistons, notamment, sur la nécessité d’envisager immédiatement la mise en place d’un co-diplôme d’études spécialisées (DES) de psychiatrie des adultes et de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, avec une régulation du nombre d’internes dans chacune des deux branches.

L’ensemble des travaux et des propositions de la Mission d’Information sont à retrouver en ligne : http://www.senat.fr/commission/missions/psychiatrie_des_mineurs/index.html

Psychiatrie et prison : visite de l’UHSA de Toulouse

Dans le cadre du rapport sénatorial sur la prise en charge des troubles mentaux en prison que je prépare actuellement avec mes deux collègues Laurence Cohen et Colette Giudicelli, j’ai visité, le 22 mars dernier, l’Unité Hospitalière Spécialement Aménagée (UHSA) de l’Hôpital Gérard Marchant de Toulouse.

Après la découverte des UHSA de Lyon et de Villejuif ces dernières semaines, cette nouvelle matinée, riche en échanges avec les personnels soignants et pénitentiaires, va nous permettre de dresser un premier bilan de ces structures hospitalières récentes (la 1ere a été ouverte en 2010) dont la mission consiste à accueillir des personnes détenues nécessitant des soins psychiatriques 24h/24.

Un grand merci aux équipes médicales et pénitentiaires de l’UHSA Marchant pour leur accueil, leur disponibilité et leur précieuse collaboration.